Le Cercle des Ombres


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRetour au siteConnexion

Partagez | 
 

 An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais

Aller en bas 
AuteurMessage
leprechaun
Fidèle du Cercle
Fidèle du Cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 34
Localisation : suisse
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Mer 11 Avr - 19:15

Bienvenu à tous,

Cette page va servir à centraliser tout les efforts, les recherches et les questions pour la rédaction de cet abcédaire mythologiqe irlandais.

Ce premier post va servir à informer la communauté des avancements et autres choses digne d'intéret. il vous est donc prié de ne pas poster si vous ne participez pas. merci

Code:
Statut : En recherche
Code:
Avancement : 5%

Les participants sont actuellement

    Nahani
    Siannan
    Leprechaun


Les thèmes abordés seront

historique de l'ile et du monde celte Leprechaun
personnages importants Leprechaun
prinicpaux textes et mythes
cosmogonie
Eschatologie
cosmologie
liste des dieux
Rites et coutumes Nahani
Comparaison avec les autres paganismes européens
Evolution du paganisme irlandais en catholisisme irlandais.


Dernière édition par le Dim 15 Avr - 22:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leprechaun
Fidèle du Cercle
Fidèle du Cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 34
Localisation : suisse
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Mer 11 Avr - 19:19

Donc pour éviter de se disperser, il va falloir quel'on commence par se décider des sujet abordé. Voici ce dont à quoi j'ai pensé



    historique de l'ile et du monde celte
    personnages importants
    prinicpaux textes et mythes
    cosmogonie
    Eschatologie
    cosmologie
    liste des dieux
    Rites et coutumes
    Comparaison avec les autres paganismes européens
    Evolution du paganisme irlandais en catholisisme irlandais.



cette petite liste n'attend plus que vos ajouts pour s'etoffer...


Dernière édition par le Ven 13 Avr - 3:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siannan
Débutant(e) du Cercle
Débutant(e) du Cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 33
Localisation : paris
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Jeu 12 Avr - 14:44

ça m'a l'air une bonne liste de sujets à aborder.

qu'est ce que tu appèle cosmogonie, eschatologie et cosmologie ?

je trouverais intéressant de détailler quelques mythes et de les interpréter ainsi que d'aborder des thèmes retrouvés dans divers mythes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leprechaun
Fidèle du Cercle
Fidèle du Cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 34
Localisation : suisse
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Ven 13 Avr - 2:59

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmogonie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eschatologie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmologie

quand aux mythes et leurs intterpretations, je pensais les incluer dans les textes, mais je vais modifier l'intitulé.

sinon à quels mythes pensent-tu? de mémoire et vu qu'il est tot, je pense à Cuchulainn, le Táin Bó Cúailnge, le cycle d'ossian et son père et le cycle d'ulster sont un bon début...sinon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siannan
Débutant(e) du Cercle
Débutant(e) du Cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 33
Localisation : paris
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Dim 15 Avr - 16:48

ceux que je connais sont : l'histoire de Blodeuwedd (la femme-fleur qui finit transformée en chouette), les enfants de Lir (qui sont transformés en cygnes), celle des Selkies (femmes-phoques), celle de Ceridwen et Taliesin, le mythe de Dreidre, finn et le saumon de la connaissance ...

mais il y en a tellement qu'il faudra en choisir quelques unes.


il y a des thèmes qu'on retrouve souvent, comme celui des personnages transformés en animaux. ca

je vais commenvcer à rédiger un résumé de l'invasion de l'Irlande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leprechaun
Fidèle du Cercle
Fidèle du Cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 34
Localisation : suisse
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Dim 15 Avr - 17:15

tu veux parler du Lebor Gabála Érenn?

si oui, c'est très bien. il va falloir en parler

perso je commence à voir pour l'historique et les personnages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahani
Apprenti(e) du Cercle
Apprenti(e) du Cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 53
Age : 31
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Dim 15 Avr - 21:31

demain direction bilbiothèque universitaire !si ça dérange personne jvais me pencher sur les rites et coutumes, enfin je vais voir en fonction de ce que je vais trouver Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
siannan
Débutant(e) du Cercle
Débutant(e) du Cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 33
Localisation : paris
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   Sam 21 Avr - 12:25

voici un résumé des invasions mythiques de l'Irlande :


L'histoire mythique de l'Irlande est relatée dans le " livre des conquêtes" (Lebor Gabála Erenn) , transcrit par un moine vers le 12° siècle.
7 peuples de dieux ou d'êtres surnaturels ont peuplé tour à tour l'ïle verte avant l'arrivée des ancêtres des des peuples humains.
On peut voir ces invasions successives comme une séquence cosmique de développement, ou les phases de la crétaion du monde symbolisé par la terre irlandaise.

(1) le peuple de Cessair
Les premiers habitants de l'Irlande étaient le peuple de la reine Cessair.


Ils furent tous noyés par un déluge, à l'exeption de Fintan qui s'était transformé en saumon. Après avoir passé de nombreuses années sous cette forme, il se transfomra successivement en aigle, en faucon, en cerf puis en ours avant de retrouver forme humaine.
les transformations de Fintan font probablement référence aux pratiques chamanes, ou à la réincarnation
Fintan assista ainsi aux différentes invasions et ce serait lui qui aurait transmis le récit


(2) les Formore (Fomhoiré, Formoire, Fomoré)
Après le déluge arrivèrent les Formore,"géants de la mer", descendants de Domnu (l'abîme).
A demi humains, violents, ils ressemblaient à des démons hideux aux pouvoirs surnaturels, avec une seule main, une seule jambe, un énorme oeil au milieu du front et trois rangées de dents aiguisées comme des couteaux.
Ils symbolisent les forces primitives, de la nuit, du monde souterrain, du nord, du froid et de la mort.
Les formoriens ne sont pas juste le symbole de ce qui est laid et immoral : ce sont les forces primordiale de la fertilité. Ils ne correspondent pas aux stantdard de la beauté et de morale humaine, mais ce sont des forces intrinsèques du cosmos.
Les Formore s'installèrent progressivement, résistant aux petites invasions successives.

(3) les Partholoniens
le premier mai (Beltaine) 268 ans après l'arrivée des Formore, 24 hommes et 24 femmes venus d'Espagne ou de Grèce, dirigés par Partholon débarquèrent en Irlande. Les Partholoniens combattirent et chassèrent les Formore qui durent se réfugier dans les îles Hébrides et l'île de Man .
la bataille entre les Fomore et les Partholoniens symbolise probablement la lutte entre les forces de la nature et l'activité humaine, en particulier en référence à l'agriculture.

Les Partholiens cultivaient la terre, élèvaient du bétail, extrayaient l'or pour en faire des chaudrons plus solides que les pots de terre, brassaient de la bière... Ils introduisirent des lois et des rituels.
Ils survécurent pendant 5 000 ans avant d'être exterminés par une mysterieuse épidémie de peste, à l'exception de Tuan Mac Cairill, qui n'était autre que Fintan.

(4) les Nemediens
30 ans plus tard Nemed Mac Agnomen, à la tête d'une troupe de huit personnes seulement débarqua sur l'île verte. Les Nemediens , ou "peuple-cerf" ne rencontrèrent aucune résistance puisqu'il n'y avait plus personne sur l'île .
Ils défrichèrent de nouvelles plaines et formèrent des lacs. Ils utilisaient le bronze.
A la mort de Nemed un second fléau (la peste) s'abati sur l'Irlande. Les Formore tentèrent à ce moment de revenir sur leurs premières terres, mais les Némediens parvinrent à résister. Ils durent cependant payer un lourd tribut aux Formore : le 1° novembre (Samain) de chaque année, les Némediens devaient donner les 2/3 des enfants nés dans l'année et les 2/3 de la production de blé, de vin ou de lait aux Formore.
Ils tentèrent de résister et d'attaquer la forteresse formorienne, maiséchouèrent. Les derniers survivants némediens furent alors contraints de fuir. Ils partirent s'installer dans le sud de l'Espagne, en Grèce ou encore dans le nord.
Les descendants des Némediens formèrent deux groupes qui retournèrent envahir l'Irlande. Le groupe du sud revint sous le nom de Fir Bolg et le groupe du nord sous celui des Tuatha Dé Danann ou "peuple de la déesse Dana".

(4) les Fir Bolg (hommes-sac)
Venus de Grèce où ils avaient été réduits en esclavage, ils étaient de petite taille, peu élégants, et très travailleurs.
5 rois Fir Bolg se partagèrent l'Irlande

(5) les Tuatha Dé Danann (peuple de Dana)
Les Tuatha Dé Danann venant des îles du Nord arrivèrent après les Fir Bolg. Les deux peuples descendants des nemediens parlaient la même langue.
Les Tuatha dé Danann connaissaient la sagesse druidiques, la magie et la sorcellerie, et pouvaient entre autre causer des éclipses qui duraient 3 jours.
Ils avaient amené avec eux 4 talismans : la Pierre de Fail (ou pierre du destin) qui criait au toucher d'un d'un roi légitime del'Irlande, la Lance de Lugh garantissant la victoire, l'Epée de Nuadha de laquelle nul ne pouvait s'en réchapper, et le Chaudron de Daghda que nul ne quittait sans être comblé.
(vous remarquerez qu'il s'agit des symboles des 4 éléments : Pierre-Terre, Lance–Feu-Lugh-lumière, Epée-Air, Chaudron-Eau).
De plus ils maitrisaient le travail du fer.
Les Fir Bolg et les Tuatha dé Danann voulant tous deux étendre leurs terres, les deux peulples s'affrontèrent dans des combats connus sous le nom de 1° Battaille de Magh Tuireadh ("plaine des pierres levées").
Ce fut au cours de ces combats que le roi Nuadha eu le bras coupé et dû, selon leurs coutumes, renoncer à son règne.
Les Fir Bolg, vaincus, durent s'exiler sur l'Ile Rathlin sur la côte nord de l'irlande et sur les Iles Aran à l'ouest.

Illustration : James Fitzpatrick

Les Tuatha Dé Danann installèrent leur capitale à Tara, dans la vallée de la Boyne, lieu des rituels de couronnements et de funérailles des rois d'Irlande.
Ne parvenant pas à maintenir la paix avec les Formore, qui avaient profité de la guerre entre les Tuatha dé Danna et les Fir Bolg pour s'installer dans un coin de Irlande, et Daghda souhaitant récupérer sa harpe subtilisée par les Formore, Danann et Fomore s'affrontèrent dans la 2° bataille de Magh Tuiredh. Lugh, Nuadha et Daghda accompagnés de l'armée des Tuatha dé Danna firent face aux Formore dirigés par le géant cyclope Balor, qui tuait du regard.
Nudha fut tué par Balor, mais Lugh accomplit la prophétie en tuant Balor, qui était son grand-père, et les Formore furent vaincus.

Le combat de Balor et Lugh, illustration de Miranda Gray
l'affrontement entre les formoriens (géants difformes, symboles des forces obscures de la nuit et de la mort) et les Tuatha dé Danann (dieux de la lumièreet du feu) n'est pas la lutte du Bien contre le Mal mais plutôt une tension dynamique entre l'Ordre et le Chaos.
La notion de Bien associée à l'ordre et de Mal associé au chao a été créée par les religions monothéistes, et étaient totalement étrangère aux anciens peuples celtes.
Cette lutte entre l'ordre et le chaos résulte en un victoire de l'ordre, mais pas une destruction du chaos. Les Tuatha dé Danann symbolisant l'ordre rendent possible la vie humaine.
Les Formore symbolisent les forces de la nature qui doivent être maitrisées, au moins en quelques endroits pour rendre la vie humaine confortable.

Après avoir vaincu les Fomoré, neuf générations de rois Danann reignèrent sur l'Irlande avant l'arrivée des Milésiens.


Les Enfants de Mil, illustration de Roger Garland

(6) [u]les Milésiens[/u] (Gaëls)
La dernière invasion fut celle des Enfants de Mil, originaires d'Espagne, et première race humaine à arriver en Irlande. Le plus célèbre d'entre eux était Amergin (Amorgen Glundel), poête qui chanta un poême magique le soir de Beltaine (1° mai) qui leur permi d'accoster sur la côte ouest de l'Irlande.
Le fils de leur chef, Ith partit à la rencontre des rois Dé Danann, mais ceux-ci, éffrayés d'avoir à faire à une nouvelle race d'envahisseurs le tuèrent. Apprenant la mort d'Ith, les milésiens décidèrent de le venger et vaincurent les Tuatha Dé Dannan, mettant ainsi fin à l'ère des Dieux.
Les deux peuples se partagèrent la terre d'Irlande selon la décision d'Amergin : les Danann héritèrent de la partie sous-terraine de l'Irlande, et partirent vivre dans les tertres du monde sous-terrain (Sidh), tandis que les Milésiens construirent leurs habitations à la surface.
On retrouve l'idée de division du monde entre Ordre et Chaos. Les Dieux et les Esprits reçoivent toujours la partie considérée par les mortels comme la moins intéressante. Ces royaumes décrits comme sous la terre , au delà des rivages de la mer, sur l'île d'Avalon ou Tir na nOg, les place au-delà de la vision des mortels, accessibles uniquement par certains lieux sacrés comme Tara ou Newgrange. Il s'agit probablement de métaphores du monde insaisissable des esprits.

Les deux rois milésiens se partagèrent le pays : Eremon reigna sur le nord et Eber sur le sud.

Les Milésiens sont les ancêtres des peuples irlandais que l'on retrouve dans les légendes suivantes.


Sources et références :
"the book of Tara" Michael Slavin
http://encycl-celt.chez-alice.fr/index2.htm
http://homepage.eircom.net/~kthomas/history/History2.htm
http://web.ncf.ca/bj333/folklore.html
http://www.timelessmyths.com/celtic/invasions.html
http://www.adf.org/articles/cosmology/otherworld.html

lexique :
http://www.celticgrounds.com/chapters/encyclopedia/indices/encycintro.html

illustrations :
http://www.jimfitzpatrick.ie/gallery/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais   

Revenir en haut Aller en bas
 
An bord fáilte ur-sgeulachd nah-Eirinn-les mythes irlandais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question traditionnelle : le fameux carnet de bord
» esprit au bord de la route cette nuit !
» Au bord du Doubs
» Trois astronautes en route vers l'ISS à bord d'un Soyouz
» marine, navigation: (à) bord (bateau, navire) br. bourzh, bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle des Ombres :: Esotérisme :: Croyances-
Sauter vers: